« C’est un cri de désespoir mais aussi d’espoir » 

Crise agricole et vie consacrée : si ces deux sujets n’ont rien à voir entre eux, ils font parties de l’actualité. Le père François Bidaud nous en parle dans Vie dans le diocèse.

Mgr Jacolin a publié ce 29 janvier un communiqué au sujet de la crise qui touche le monde agricole et également le secteur de la pêche. L’occasion pour le père François Bidaud de nous en parler dans notre épisode aujourd’hui. « C’est un cri de désespoir mais aussi d’espoir » souligne l’abbé en parlant des agriculteurs, invitant chacun de nous à aider comme nous le pouvons les agriculteurs et les pêcheurs.

Dans un 2e temps nous parlons de la journée de la vie consacrée. Souhaitée par le pape Jean-Paul II en 1997, elle se déroule le 2 février « Jour de la consécration de Jésus au temple« . Cette journée nous invite à contempler la vie de ces personnes qui décident de « suivre le Christ dans la chasteté » tout en étant en « lien avec les autres (obéissance) » et détaché des « choses du monde par la pauvreté » (NDLR : 3 voeux de religieux et religieuses).

Le père François nous invite aussi à prendre exemple sur la « synodalité » dans les congrégations religieuses qui « ont quelque chose à nous dire de la synodalité vécue dans les chapitres« , un « trésor à partager » conclue l’abbé Bidaud.

[et_social_follow icon_style= »slide » icon_shape= »rounded » icons_location= »top » col_number= »auto » counts= »true » counts_num= »0″ total= »true » outer_color= »dark » network_names= »true »]

.